(+33) 6 81 31 97 04 Lundi - Dimanche -- 10h - 20h

Ce Que Vous Devez Savoir Sur Le Tamure !

Ce Que Vous Devez Savoir Sur Le Tamure !

Tamure, Danse Tahitienne, Ori Tahiti, trois façons pour désigner les danses pratiquées dans les archipels de Polynésie française.

Tamure se prononce Tamouré.
Tāmūrē est aussi le nom d’un poisson dans l’archipel des Tuamotu.

Le mot ‘Ori signifie danse en tahitien, le Ori Tahiti, c’est la Danse Tahitienne.

Photo Danse Tahitienne Autrefois

Le Tamure : Commençons par un peu d’histoire !

Quand les missionnaires arrivent et découvrent la Polynésie à la fin du 18ème siècle, ils font tout pour éliminer et interdire ce qui est en lien avec la culture traditionnelle polynésienne.

Ils détruisent des temples et des sculptures, et interdissent les tatouages en disant que c’est l’œuvre du diable.

La danse tahitienne traditionnelle de l’époque appelée alors ‘upa’upa et le chant polynésien ne sont pas épargnés.

Le Tamure est considéré comme une danse érotique, sexuelle, enivrante et excitante, et selon eux dangereuse pour les hommes.
Les missionnaires venant apporter l’évangile décrètent alors que toutes ces pratiques ancestrales sont hors la loi .

Danse Tamure Tahiti

Le Tamure, bien plus qu’une danse, un art…

La danse est fortement ancrée dans la culture polynésienne, c’est une pratique ancestrale.
C’est dans les années 1960 qu’elle est popularisée.

Elle est maintenant devenue un art à part entière et vient d’être inscrite au patrimoine culturel immatériel français depuis 2017 et en attente d’être reconnue au patrimoine mondial de l’Unesco.

La pratique du ‘Ori Tahiti a largement dépassé les frontières du territoire polynésien et s’exporte de plus en plus, sur les cinq continents et particulièrement en Amérique, en Europe, au Japon…

Les polynésiens sont fiers de leur culture. Ils ont à cœur de pouvoir l’exprimer au travers de nombreux styles de danses.

C’est ainsi que de nombreuses écoles de danses ‘Ori sont présentes sur tout le territoire, dans tous les archipels de la Polynésie française.
Ces écoles enseignent et transmettent la passion du ‘Ori Tahiti à de nombreux polynésiens dès leurs plus jeune âge.

Ici en Polynésie, le ‘Ori tahiti, c’est sacré, c’est dans le sang, c’est dans les gènes… On a ça dans les tripes !

Le Tamure, ça se danse comment ?

Les danseurs serrent les genoux comme des ciseaux, pā’oti en tahitien.
Les danseuses bougent leurs hanches en exposant leurs longs cheveux lâchés.

Si bien que le mouvement des genoux devient le moteur qui entraîne les hanches.
Les pieds restent à plat sur le sol et les épaules restent stationnaires.

Le rythme de la musique est continuellement augmenté au point que seuls les danseurs les plus expérimentés et les plus aptes peuvent tenir leurs émotions et garder la cadence.

Danse Tamure Tahiti

Le traditionnel Heiva i Tahiti, la plus ancienne scène locale de Tamure

Chaque année au mois de juillet (Tiurai) depuis 1881, à lieu la compétition Heiva i Tahiti.

Anciennement fête du Tiurai, le Heiva i Tahiti permet à toutes les écoles de danse polynésiennes de s’exprimer au travers du Heiva des Ecoles.

Les meilleures d’entre elles se voient récompensées. On leur décerne des prix car c’est un véritable concours.

Le Heiva des écoles, laisse ensuite la place au Heiva i Tahiti réservé aux plus aguerries et aux professionnels du Tamure.

C’est durant cette compétition que s’affrontent les meilleures danseuses et les meilleurs danseurs de la scène locale et même internationale.

C’est un spectacle éblouissant de couleurs et de passions, à ne pas manquer si vous venez à Tahiti en Juillet!

Cet article vous a été utile? Dites le nous dans les commentaires et partagez le sur vos réseaux sociaux préférés!

Mauruuru

Fred de DanseTahitienne.fr

Fred a vécu à Tahiti pendant 7 années. Après des missions enrichissantes au laboratoire de biochimie clinique de l'ancien hôpital Mamao et pour le Centre de Transfusion Sanguine de Polynésie française, il a eu le privilège d'intégrer la dynamique équipe informatique de la Banque de Tahiti qui lui a confié la mise en place de l'agence polynésienne de sa filiale informatique Technologie Shared Services Pacifique jusqu'en 2015. De retour en métropole par obligations personnelles, il a pour projet de revenir au Fenua de façon définitive ...

Cet article a 2 commentaires

  1. Top l’article sur le Tamure!👍🏼 Merci

Laisser un commentaire

Fermer le menu